Histoire de la société

Les racines de Mycronic remontent au début des années 1970, lorsque l'électronique grand public a commencé à être produite en masse et les microprocesseurs sont devenus disponibles dans le commerce. L'ère de la technologie de l'information et de l'électronique de pointe s'approchait à grand pas. C'était le bon moment pour les passionnés de l'innovation.

Des débuts intelligents

À cette époque, Gerhard Westerberg dirigeait un groupe de chercheurs en microlithographe à l'Institut royal de technologie (KTH) de Stockholm. Son objectif était de développer des équipements capables de marquer des photomasques pour l'industrie des semi-conducteurs. Le groupe finit par créer une société et la première machine de marquage laser fut introduite.

À peu près au même moment, deux jeunes inventeurs, Lennart Stridsberg et Gunnar Rodin, formèrent la société MYDATA AB. Alors qu'ils réalisaient des ordinateurs de bureau pour la mesure et le contrôle, ils développèrent également un système d'assemblage de cartes électroniques manuel. Cette innovation unique fut rendue possible en utilisant un faisceau de lumière pour montrer à l'opérateur où les composants de carte devaient être montés.

Adaptation et succès

La clé de la réussite future pour ces deux sociétés fut leur capacité à s'adapter et à profiter des opportunités sur le marché.

En 1983, lors d'un salon d'électronique à Paris, les ingénieurs de MYDATA furent frappés par le manque de souplesse des machines pour l'assemblage des cartes électroniques. Tout le monde se concentrait sur les grands volumes et les longues séries. MYDATA décida de se tourner sur le montage plus rapide des cartes prototypes en facilitant le changement des composants et la permutation rapide entre différentes tâches.

La société futrenommée MYDATA automation AB en 1984 et sa machine de placement machine, la TP9, fut lancée peu après. Il s'agissait de la première machine de placement flexible, entièrement automatisée, capable de manipuler tous les types de composants et tailles de cartes de circuits imprimés. Augmentation des volumes. En 1989, quatre-vingt machines TP9 furent installées, le produit fut lancé aux États-Unis et un réseau mondial d'agents et de revendeurs fut mis en place.

En 1991, la société de machine de marquage laser de masques devint Micronic Laser Systems. La faiblesse du marché des semi-conducteurs entraîna un changement de stratégie et la société se mit à produire une machine de marquage de masques perforés pour les tubes cathodiques de TV et écrans. Cette machine s'est rapidement imposée dans l'industrie et les commandes ont décollé au milieu des années 1990, surtout en Asie. En 1999, la société était passée de 30 à plus de 150 employés.

Renforcement

Alors que les ordinateurs portables pénétraient le marché, Micronic Laser Systems a introduit une nouvelle solution visant à produire des photomasques pour la fabrication d'écrans plats. Le succès de ses machines de marquage laser de masques permit à la société de revenir sur le marché des semi-conducteurs. De nouvelles séries de machines furent lancées. Notre technologie SLM unique fut introduite et l'utilisation du marquage laser de masques fut élargie pour inclure l'habillage électronique.

En mars 2000, Micronic Laser Systems a été coté à la bourse de Stockholm. Les commandes de machines de marquage laser permettant de fabriquer des photomasques pour écrans ont atteint des niveaux record au milieu des années 2000. En 2007, année où Apple lança l'iPhone, nous avons introduit une nouvelle solution de fabrication de photomasques de pointe pour les écrans. La croissance du marché a explosé. Les smartphones, les appareils photos numériques, les tablettes, toutes sortes d'appareils électroniques avaient désormais besoin d'écrans. Chaque masque d'écran était maintenant fabriqué avec nos systèmes.

Chez MYDATA, l'innovation a continué à un rythme élevé. Une tête de montage à haute vitesse a été développée et la série MY de machines de placement a été introduite. En 2001, la société employait plus de 200 personnes et 2200 machines furent installées sur 1200 sites clients. À la fin de la décennie, l'offre de la société a été renforcée par un système de feeder de composant intelligent, une nouvelle série de machines de placement avec têtes de montage double et un nouveau système de stockage de tour de composant intelligent. MYDATA a continué d'innover en lançant la toute première imprimante à jet pour l'application de pâte à souder sur les cartes de circuits imprimés.

Vision et leadership

En 2009, Micronic Laser Systems a acquis MYDATA automation AB, et le groupe a changé de nom pour devenir Micronic Mydata AB l'année suivante. En s'appuyant sur cette nouvelle combinaison de forces, la société a élargi sa position de leader dans ses deux secteurs d'activité.

Sur le plan SMT, une nouvelle série de machines de placement plus rapides et précises a été introduite en 2013 et la génération suivante d'imprimantes à jet - deux fois plus rapide que la précédente - a été introduite l'année suivante.

Sur le plan de la génération d'empreintes, une organisation de service client de classe mondiale a été mise en place, et la génération suivante de machines de marquage laser de masques a été élaborée pour permettre la production efficace d'équipements électroniques futurs avec écrans de pointe.

En 2014, le nom de la société mère et de ses filiales est devenu Mycronic. Désormais, nous fonctionnons sous la bannière d'une marque unifiée avec un objectif commun : assurer que nos clients aient toujours une longueur d'avance.